Mission : France -> Congo, Brazzaville (FR)

COUNTRY

République du Congo

z

LANGUAGE

Francais

HEAD OF MISSION

Marie-Joëlle  ROSE / Lilane Delacour

contact

Email
+33 (0)6 12 56 02 81

Objectif

– Transmission du Shiatsu à des non-voyants

Le shiatsu pour les non-voyants

Grande voyageuse depuis toujours, praticienne et enseignante de shiatsu depuis trente ans, formée au Japon dans les années 80, j’aspirais d’une part à découvrir l’Afrique et d’autre part, à transmettre mon art auprès d’une population défavorisée. Ce désir s’est réalisé grâce à un lien avec le docteur Marie-Claude Yannicopoulos, alors présidente de l’association Solidarité Homéopathie. À Brazzaville, Liliane Delacour, son interlocutrice, souhaitait dispenser une formation en shiatsu auprès de non-voyants. C’est ainsi que je m’engageais pour quatre missions de deux semaines chacune entre 2009 et 2010.

Le groupe était composé d’une trentaine de personnes, femmes et hommes d’âges variés, ayant perdu la vue pour des raisons différentes. Ces missions exigèrent de moi créativité et ténacité sous une chaleur accablante. Dans le dojo d’arts martiaux qui nous était prêté, il faisait parfois 45 degrés ! Je devais réviser ma façon de transmettre bien entendu.

Le groupe était joyeux et participant. Quelques malentendus parfois dus à la langue (certains avaient oublié le français et ne parlaient que l’Ingala, langue officielle). À la différence des voyants qui veulent à tout prix voir les méridiens (qui sont invisibles), ces non-voyants, ayant quelque peu compensé le sens de la vue par le toucher, apprirent beaucoup plus vite ceux-ci.

Au fil des missions le groupe diminua. La plupart faisaient des kilomètres pour se rendre au centre. À l’issue de ces missions, je leur délivrais un certificat qui leur permettait d’œuvrer et ainsi de ne plus vivre dans la misère. Tous témoignèrent d’un mieux-être, de se sentir reconnus, de sortir du tunnel dans lequel ils étaient plongés.

Pour moi, ce fut une expérience profondément enrichissante. Ils me comblèrent de leur joie malgré les conditions difficiles et transformèrent ma transmission et ma pratique. Une leçon de vie extraordinaire ! Je suis toujours en contact avec eux et certains pratiquent. Enfin, nous pouvons nous interroger sur ce que signifie “voir “et plus particulièrement dans notre pratique où nos mains sont nos yeux.

Get in touch!

13 + 3 =